AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ~ the young wolf
≈ INSCRIT(E) LE : 16/10/2014
≈ MESSAGES : 96
≈ TES POINTS : 392
≈ AVATAR : Sam Claflin
≈ CRÉDITS : soapflaws
MessageSujet: I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}   Dim 19 Oct - 21:05


∞ I think we need to talk

ian & matei



Owen était finalement arrivé à ses fins. Il avait fini par trouer que son ex petit-ami était venu se réfugier à Beacon Hills, dans un Hôtel depuis plusieurs mois déjà. Pour ne pas paraître suspect, il avait pris lui aussi une chambre d’hôtel à l’étage du dessus de celui que partageait Ian, histoire de vérifier si les informations que Jordan lui avait données étaient fondées. Il avait pris avec lui quelques valises histoire de tenir un bon mois dans cette ville et il espérait au final repartir avec l’homme de sa vie pour continuer de vivre comme il le faisait si bien auparavant.

Se garant dans l’allée, le jeune architecte sorti de son véhicule en s’allumant une cigarette le temps du trajet, essayant de se calmer et d’imaginer les retrouvailles tant attendues avec son ex petit-ami. Il était tellement stressé qu’il finit sa cigarette en seulement cinq taffes, la jetant à terre pour finalement l’écraser et se diriger vers l’entrée de l’hôtel. Il salue alors le groom à l’entrée et il prend l’ascenseur, appuyant sur le bouton numéro trois pour que ce dernier s’arrête à l’étage où se situe ce cher Ian Bennett. Il est en colère contre lui, il lui en veut, tellement, mais il ne sait pas s’il tiendra le coup quand il le reverra, quand son regard croisera celui de l’être qu’il aime plus que tout au monde. Inspirant et expirant à plusieurs reprises, il sort finalement de l’ascenseur une fois le ding entendue et les portes coulissantes ouvertes en grand puis il serre les poings et les desserre en essayant de se calmer et de penser à autre chose qu’à gueuler sur son ex. Il marche alors, d’un pas assez lent, vers la chambre n° 306, chambre dans laquelle vit son ex-compagnon depuis maintenant un bon trois mois. Soudain plusieurs questions lui viennent en tête : A-t-il changé ? Peut-être a-t-il trouvé un nouveau boulot ici et qu’il a refait sa vie avec un ou une autre ? Trop de questions, trop de réponses non dévoilées. Il soupire lentement et regarde bien en face de lui. 301, 302, 303, 304, la chambre fatidique approche, 305, elle est là, tout près, 306. Et voilà, Owen y est, il est devant la chambre où git son petit ami, enfin son ex, c’est encore dur pour lui de l’avouer. Il remarque qu’il a pleuré dans l’ascenseur, il sent ses yeux humides, alors il sort un mouchoir, s’essuie doucement les yeux et il se regarde dans son portable, replaçant quelques mèches rebelles sur son crâne puis finalement il se laisse aller et finit par toquer trois coups contre la porte de bois, essayant de paraître tout simplement normal. Il s’apprête à retaper une quatrième fois quand un homme, torse-nu et plutôt mignon, lui ouvre la porte dans un sourire. Il lui lance alors une banalité et un court instant Owen se sent con. Il s’est trompé de chambre. Il sort le papier sur lequel est écrit le numéro de la chambre 306 de l’écriture de Jordan et il secoue la tête, riant légèrement en fixant l’homme toujours dans le cadre de la porte :

- Excusez-moi, j’ai dû me tr… Commence-t-il par articuler alors que finalement, derrière cet homme semi-nu, il distingue un autre homme, un homme dont la corpulence et le visage lui semblent familiers. Il penche alors sa tête sur le côté et là il s’arrête, comme médusé. C’était lui, Ian, son ex-petit ami. Il regarde alors à plusieurs reprises l’inconnu à la porte et Ian, Ian et l’inconnu, puis des pensées horribles lui viennent en tête, et si en réalité Ian ne l’aimait plus et c’était pour ça qu’il était parti vivre à Beacon Hills sans laisser de traces ? Il pousse alors la porte en manquant de faire tomber le gars s’y étant accoudé puis il se dirige vers son ex-petit ami en lui envoyant un poing en pleine figure, hurlant alors. Espèce de salaud ! Moi qui croyais que tu étais parti pour le boulot ou alors pour qu’on fasse une pause. En réalité tu étais dans les bras d’un autre et tu ne sembles pas malheureux. Pourriture, salaud, connard… Il s’apprête à taper de nouveau le brun devant lui puis en sentant les larmes lui monter aux yeux il secoue la tête en le dévisageant méchamment. Il tourne les talons et pousse violemment l’inconnu qui lui barre le passage et finalement il sort de l’appartement en direction de l’ascenseur, appuyant sur ce dernier rapidement en essayant de calmer ses larmes. Putain dépêche-toi ! Quel con j’ai été, mais quel con… Il tape alors du pied, inspirant et expirant longuement, suffoquant dans ses larmes comme un moins que rien. Il faisait peine à voir.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ~ the young wolf
≈ INSCRIT(E) LE : 05/10/2014
≈ MESSAGES : 59
≈ TES POINTS : 228
≈ AVATAR : bob morley
≈ CRÉDITS : freckles sloth(ava); caius(sign);heroicfictions.tumblr(gif)
MessageSujet: Re: I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}   Ven 24 Oct - 20:24

Malgré le soleil déjà bien haut dans le ciel, Matei refusait de bouger du lit d’Ian. Certes, ce dernier avait quitté ses propres draps depuis un moment déjà, mais ça n’empêchait pas le brun de rester allongé là, encore un peu somnolant. Roulé en boule sous les couvertures, à chaque nouvelle remarque du Bennet, le Russesco grognait une remarque inintelligible avant de rouler sur lui-même dans une autre position étrange et s’assoupir à nouveau. Sincèrement, Matei n’avait envie de rien faire si ce n’était restait allongé là jusqu’à ce que le soleil ce couche. Ce qu’il n’allait définitivement pas pouvoir faire si Ian ne cessait pas d’essayer de le réveiller. Sentant son ami s’approcher de lui, le roumain agrippa fermement la couette sous laquelle il était installé avant de sortir sa tête de son nid douillet pour jeter un regard menaçant à Ian. Si ce dernier croyait qu’il allait pouvoir arracher le brun aux draps chaud et confortable, il avait tord. C’est surement pour cette raison qu’il ne tenta plus rien. Continuant à paresser dans les draps du Bennet, Matei se résigna à quitter ce nid douillet lorsqu’il entendit quelqu’un toquer à la porte. Grognant un bon coup en se lamentant que le monde refusait de le laisser dormir, lorsqu’il vit que Ian n’allait pas ouvrir, c’est en soupirant qu’il traina ses pieds jusqu’à la porte. Simplement vêtu d’un caleçon, le jeune homme ouvrit sans aucune pudeur. « Ca fait une heure que j’essaye de dormir, j’espère que vous avez une bonne raison de me trainer hors du lit. » Souffla t’il en toisant du regard le parfait inconnu qui se tenait devant lui. Un inconnu surement très mignon, mais avec un air un peu trop niais et stupide sur le visage selon le roumain. « Excusez-moi, j’ai dû me tr… » Observant le parfait inconnu comme s’il s’agissait d’une espèce de foire, lorsque ce dernier s’interrompit, il suivit son regard pour se retrouver à observer Ian. Les regardant l’un puis l’autre, malgré son cerveau embrumé par le fait qu’il venait de se lever, il ne lui fallu pas bien longtemps pour faire le lien entre les deux hommes. Surtout que celui qui devait être l’ex de Ian ne mit pas bien longtemps à le pousser sans ménagement pour directement se diriger vers le Bennet. « Espèce de salaud ! Moi qui croyais que tu étais parti pour le boulot ou alors pour qu’on fasse une pause. En réalité tu étais dans les bras d’un autre et tu ne sembles pas malheureux. Pourriture, salaud, connard… » Bien qu’il savait que la situation ne devait pas être aisée pour le pauvre Ian qui faisait face à un fantôme de son passé, Matei ne pu s’empêcher de souffler à voix basse : « C’est vrai qu’il est mignon en fait. » Lorsque Ian le fusille du regard, le Russesco lève les yeux au ciel en soupirant. Peu habitué aux histoires d’amour, ce dernier portait bien peu d’intérêt aux drames qui en découlaient bien trop souvent à son goût pour lui. Aimer, ça demandait trop d’énergie. Une énergie et un contrôle qu’il n’avait absolument pas pour le moment. Une épaule posée contre l’encadrement de la porte, bien qu’il aurait aisément pu retourner Owen comme s’il n’était qu’un insecte se trouvant sur son chemin, par égard pour Ian, Matei n’en fit rien. Se laissant, par la même occasion, une deuxième fois violemment bousculé par ce garçon qu’il ne connaissait absolument pas. Ses prunelles sombres posées sur son ami, il attendait des instructions, rien qu’un mot pour savoir que faire. Ca ne tenait qu’au Bennet de pousser le roumain à s’effacer ou au contraire attraper l’autre idiot par la peau du cou pour qu’il rentre à nouveau dans l’appartement et y reste cette fois. « Putain dépêche-toi ! Quel con j’ai été, mais quel con… » « C’est pas moi qui vais dire le contraire. » Ne pu s’empêcher de souffler Matei un sourire amusé aux lèvres en s’imaginant sans mal ce que l’esprit d’Owen devait penser à cet instant. Il se trompait sur toute la ligne, mais ça ne dérangeait pas Matei, bien du contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ~ the young wolf
≈ INSCRIT(E) LE : 05/10/2014
≈ MESSAGES : 56
≈ TES POINTS : 112
≈ AVATAR : jack falahee
≈ CRÉDITS : sweet nothing
MessageSujet: Re: I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}   Lun 3 Nov - 18:40

"Matei sort de mon lit." lança Ian en sortant de la salle de bain, torse nu, simplement vêtu de son boxer et d'un jean dont il n'avait pas encore fermé les boutons. Ian avait toujours eu l'habitude de se lever tôt, depuis son travail et ses horaires décalés, il n'avait jamais pu retrouver un rythme "normal", continuant à se lever tôt et à se coucher tard, n'ayant pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil pour tenir le coup, contrairement à un autre brun qui paressait dans son lit. Son lit en plus, il fallait sérieusement qu'il commence à mettre des limites à Matei, déjà qu'après sa petite crise datant déjà de quelques jours, ils avaient du trouver une explication raisonnable pour la tête de lit cassée, ainsi que le lit en lui même. Autant dire que Ian était passé par toutes les couleurs de l'arc en ciel alors que Matei expliquait au concierge ce qu'il s'était passé. Sans rentrer dans les détails hein, mais laissant l'appréciation au pauvre envoyé qui depuis n'avait de cesse de les regarder bizarrement lorsqu'ils passaient devant lui. Poussant un soupir, Ian décida de s'approcher du lit, prêt à se saisir des couettes pour les enlever mais Matei du l'entendre et s'agrippa aux couvertures avant de lui lancer un regard qui en aurait fait trembler plus d'un, sauf que Ian n'était pas du genre à avoir peur aisément, sauf lorsqu'il perdait le contrôle. Cependant, il préféra abandonner, après tout, ils n'étaient pas obligés de tout faire ensemble, et Ian avait besoin d'aller retirer de l'argent pour acheter de quoi manger pour quelques jours. Il disparu dans la salle de bain pour finir de se préparer lorsqu'il entendit des coups contre la porte. Il ne s'en formalisa pas, à mille lieux d'imaginer que son ex petit ami se trouvait si proche de lui. Il venait tout juste d'enfiler un tshirt lorsqu'il sortit de la salle de bains, constatant avec plaisir que Matei avait enfin daigné se lever. Il se tourna pour chercher le brun avant de se figer lorsqu'il le vit aux côtés d'Owen. Son Owen. Celui qu'il avait quitté après avoir failli le tuer. Il était là, devant lui, son regard faisait des allers-retours entre lui et Matei et Ian comprit, mais trop tard, ce que son ex petit ami devait s'imaginer. Il resta cependant figé aux attaques du blond, ne bougeant que lorsque ce dernier lui donna un coup de poing qui le fit reculer de quelques pas. Owen n'était pas un violent, et ce fut ça qui le choqua plus que le reste. Il porta une main à sa mâchoire et le regarda, bouche bée, son regard blessé et en colère brisant son coeur déjà en mauvais état. La remarque de Matei le sortit de ses pensées et il lui lança un regard noir avant de reporter son attention sur Owen qui déjà s'était retourné et quittait la chambre. Ian alla à a suite comme par automatisme, frappant Matei au passage à l'épaule pour sa remarque avant de sortir dans le couloir et de rejoindre Owen devant l'ascenseur dont les portes s'ouvraient. Il eut tout juste le temps de se glisser devant, empêchant le jeune homme d'y pénétrer. "Ce n'est pas ce que tu crois." souffla t'il. Les premiers mots qu'il lui disait depuis qu'il l'avait quitté. Il s'était prit à imaginer leurs retrouvailles une fois guéri, mais aucun de ses scénarios n'était proche de la réalité. Ian s'humecta les lèvres avant de reprendre. "Je peux tout t'expliquer, mais pas ici, revient dans la chambre avec moi s'il te plait." Son coeur battait la chamade, il ne savait pas ce qu'il allait lui dire, s'il allait lui révéler la vérité. Mais une chose était sûre, il ne laisserait pas Owen partir, pas en pensant qu'il l'avait trahi ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ~ the young wolf
≈ INSCRIT(E) LE : 16/10/2014
≈ MESSAGES : 96
≈ TES POINTS : 392
≈ AVATAR : Sam Claflin
≈ CRÉDITS : soapflaws
MessageSujet: Re: I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}   Dim 9 Nov - 15:21

Owen n’en croyait pas ses yeux. Son ex petit ami était tranquillement en train de se préparer pour faire il ne sait quoi devant la présence d’un autre homme à moitié nu et qui semblait se réveiller d’une nuit assez dure. Alors c’était pour ça qu’Ian l’avait quitté, pour aller vagabonder à droite et à gauche ? Owen était déçu, dégoûté, révolté et c’est pour ça que le poing partit tout seul dans la mâchoire de son ancien petit ami, il l’avait bien mérité après tout, même si la situation n’était pas celle qu’il imaginait il n’avait qu’à pas le laisser seul au Texas avec une simple lettre d’excuse comme motif. Il était déjà reparti de la pièce, n’écoutant que d’une oreille ce que soufflait l’ « ami » d’Ian et rapidement il tapotait sur le bouton d’ascenseur pour que ce dernier se dépêche de s’ouvrir. Ses yeux commençaient à s’embrumer et d’une main il se mit à essayait de contenir les larmes qui coulaient toutes seules, larmes de tristesses, trahison, d’incompréhension aussi. Après de longues minutes d’attentes, les portes de l’ascenseur daignèrent s’ouvrir et Owen s’apprête à y entrer, mais il tombe alors nez à nez avec son ex qui se met en travers de son chemin pour lui souffler un truc typique du mec pris en flagrant délit. Il tente de passer néanmoins la barrière pour rejoindre l’ascenseur, mais en vain, son ancien petit ami a du faire du sport, car il est bien baraqué :

- Laisse tomber, j’ai bien vu ce que j’ai vu. Dit-il dans un premier temps. Tu as décidé de continuer ta vie sans moi, j’aurais dû en faire de même, mais je n’ai pas réussi tu vois, alors maintenant laisse-moi passer, s’il te plait. Il le fixe alors de ses prunelles sombres, il doit avoir une sale mine, après tout il vient de pleurer comme un débile alors c’est compréhensible. Voyant que le brun ne daigne pas bouger, il soupire lentement en passant une main sur son visage, reportant son attention sur ce dernier juste après. Pourquoi dans la chambre ? Pour que je sois de nouveau confronté à ton amant ? Tu ne manques pas de culot tiens. Il croise ses bras contre son torse, fixant d’un regard plutôt méchant et colérique le plus jeune. Il remarque les portes de l’ascenseur se refermer et il s’apprête à appuyer de nouveau sur le bouton, mais finalement il se stoppe, demandant plutôt. Pourquoi être parti au lieu de m’avoir dit la vérité ? Si tu ne m’aimais plus, je l’aurais compris, mais partir comme un voleur je trouve ça dégueulasse, vraiment… Il ne savait pas quoi faire, partir et rouler de nouveau jusqu’au Texas ou alors écouter son ex s’expliquer en sachant pertinemment qu’il aurait dû le laisser tranquille ? Choix difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}   

Revenir en haut Aller en bas
 

I think we need to talk. {feat. Ian et Matei}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Papa Wemba feat Ophelie Winter
» Fally I. feat Olivia(candy shop) ADBM
» Poison feat. Sam Tshintu
» Hugh Laurie – Let Them Talk
» [SOFT] WALKIE TALKIE – PUSH TO TALK Version 1.4.5[Gratuit/Payant]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE DARK MOON :: BEACON HILLS :: center beacon hills :: chain of buildings-
Sauter vers: